Risques – Nouvelle-Aquitaine : 5 ans après, retour sur les inondations sur la Nive amont (64) du 4 juillet 2014

Evènements du territoire, Risques naturels

01/07/2019

Dans le cadre de l’Observatoire Régional sur les Risques de la Nouvelle Aquitaine (ORRNA), le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) a analysé l’évènement du 04/07/2014 sur la Nive Amont (secteurs de Saint-Jean-Pied-de-Port / Bidarray / Cambo-les-Bains).

Des orages d’une forte intensité ont causé le 04/07/2014 sur la Nive Amont, dans le secteur compris entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Cambo-les-Bains, des crues importantes. De nombreux petits cours d’eau ont également débordé. On déplore des conséquences graves avec des dégâts importants sur l’ensemble du territoire impacté.

 

Localisation et présentation des cours d’eau du secteur impacté

Le secteur étudié s’étend de Saint-Jean-Pied-de-Port jusqu’à Cambo-les-Bains, ce qui correspond au territoire de la Nive Amont.

Cette portion de territoire est traversée par le cours d’eau de la Nive sur une longueur environ de 25Km. Les principales communes sur ce tronçon d’étude sont Saint-Jean-Pied-de-Port, Bidarray et Cambo-les-Bains qui sont toutes les trois des communes des Pyrénées Atlantiques.

 

Carte 1 : Secteur concerné

 

Saint-Jean-Pied-de-Port est une commune d’une surface de 2,73 Km2 pour environ 1500 habitants. La ville est située au confluent de la Nive et du Laurhibar.

Bidarray, d’une surface de 38,20 Km2 pour environ 700 habitants est un village qui fait partie de la province basque de Basse-Navarre.

Enfin, Cambo-les-bains, d’une surface de 22,49 Km2 pour environ 7000 habitants est une commune qui fait partie de la province basque du Labourd.

 

Contexte hydrologique et pluviométrique du bassin versant

Caractéristiques géomorphologiques du bassin versant de la Nive

La Nive naît au pied du Mendi Zar (1 323 m), au-delà de la frontière espagnole, sous le nom de Harpeko erreka. Sa source principale se trouve à l’altitude de 360 m.

Longue de  79,3 Km et et d’orientation générale Sud-est/Nord-ouest, la Nive résulte de la jonction de Saint-Jean-Pied-de-Port de cinq principaux cours d’eau :

  • La Nive d’Arnéguy qui prend sa source en Navarre au Puerto de Ibaneta.
  • La Nive de Béhérobie (ou d’Esterençuby) qui prend naissance à 1300m d’altitude.
  • Le Laurhibar qui naît en forêt d’Iraty.
  • L’Arzuby qui prend sa source à Bustince Iriberry
  • La Nive des Aldudes qui prend sa source en amont d’Urepel

 

Son bassin versant est composé de 1300 Km de cours d’eau permanents ou temporaires dont 365 Km de cours d’eau principaux de plus de 10 Km. Le régime hydrologique de la Nive est de type pluvial avec des débits maximums observés du mois de décembre au mois d’avril.

Comme la plupart des autres cours d’eau pyrénéens du bassin de l’Adour, la Nive est une rivière qui a des débits soutenus. En effet, son bassin versant présente une pluviosité fort importante : la pluviométrie annuelle moyenne est de 1 680 mm.

Bassin versant de la Nive

 

La pluviométrie

La commune de Bidarray se situe au centre du secteur impacté. Nous proposons de retenir cette commune pour donner un aperçu de la pluviométrie.

A partir des données issues de la station météorologique de Biarritz, un diagramme climatique est élaboré sur Bidarray pour donner des informations sur la pluviométrie et la température.

Bidarray possède un climat océanique chaud sans saison sèche (Cfb) selon la classification de Köppen-Geiger. Bidarray est une ville avec une pluviométrie importante. Au cours des mois le plus chauds de l’année (mois de Juin, Juillet et Août), la pluviométrie reste toujours assez importante avec des hauteurs cumulées moyennes de 75 mm. Sur l’année, la température moyenne à Bidarray est de 14.1°C et les précipitations sont en moyenne de 1379.9 mm.

Des précipitations moyennes de 74.4 mm font du mois de juillet le mois le plus sec. En novembre, les précipitations sont les plus importantes de l’année avec une moyenne de 162.5 mm.

 

Diagramme climatique

 

Evènements historiques passés

Les tableaux suivants dressent la liste des évènements historiques majeurs de crues ainsi que les Arrêtés de catastrophes naturelles identifiés sur les communes de :

  • Bidarray :
Tableau 1 : Liste des évènements historiques majeurs et arrêtés CATNAT sur Bidarray

 

  • Saint-Jean-Pied-de-Port :

Tableau 2 : Liste des évènements historiques majeurs et arrêtés CATNAT sur Saint-Jean-Pied-de-Port

 

  • Cambo-les-Bains :
Tableau 3 : Liste des évènements historiques majeurs et arrêtés CATNAT sur Cambo-les-Bains

 

Description des phénomènes du 04/07/2014

La crue du 04/07/2014 fait l’objet d’une description sur la gravité relativement élevée des dommages.

Après des phénomènes de pluies sur une longue durée, des orages diluviens se sont abattus sur le secteur d’étude. Il est tombé, sur des sols saturés, l’équivalent d’un mois de pluie en quelques heures.  Plus précisément, les orages se sont renforcés dans la nuit du 03 au 04/07/2014 puis stationnent entre 3 h et 6 h sur le Pays-Basque où ont recueillis 30 à 50 mm en 3 heures. Ensuite, ils se sont décalés lentement vers l’ouest et de fortes pluies ont été observées entre 6 h et 9 h de St-Jean-Pied-de-Port à St-Etienne-de-Baïgorry (poste SPC), entre 40 et 60 mm, localement 80 mm.

Sur l’ensemble de l’épisode il est tombé 100 à 120 mm et on retient des intensités remarquables à la station de Bustince :

Tableau 4 : Intensités remarquables du 04 juillet 2014

 

La carte ci-dessous montre la quantité de pluie en 48h entre le 03/07/2014 (06h00) et le 05/07/2014 (06h00).

Carte 3 : Quantité de pluie sur 48h

 

Ces fortes intempéries ont provoqué sur ces reliefs pentus des crues éclair dévastatrices.

 

Dommages avérés de l’évènement du 04/07/2014

Après ces fortes inondations, le bilan s’avère relativement lourd avec des dégâts assez catastrophiques.

Il a été relevé pas moins de 400 interventions sur le secteur. Les secours, fortement mobilisés, ont hélitreuillé 54 personnes pour des évacuations, dont 19 dans le secteur de Saint-Jean Pied de Port. Une quinzaine de routes ont été fermées et 700 foyers se sont retrouvés sans électricité.

 

Parmi les dégâts les plus lourds, on peut relever notamment :

  • sur Saint-Palais une personne de 84 ans est décédée, emportée par les flots,
  • sur Mauléon, des maisons ont été menacées par des glissements de terrain suite aux inondations,
  • sur l’ensemble du secteur impacté, de nombreuses entreprises ont été sous les eaux, engendrant du chômage technique,
  • sur Saint-Jean-Pied-de-Port, l’abbatoir a été inondé par 3 mètres d’eau, provoquant la mort de 50 moutons,
  • dans les Aldudes, les piscicultures ont subi de gros dégâts matériels,
  • sur Saint-Palais, une quinzaine d’entreprises ont été touchées dont l’abattoir, le Carrefour Marketet la société de découpe de viande Pedavia ce qui engendre au moins 180 personnes au chômage technique,
  • sur Cambo-les-Bains, le centre de cure a été inondé. 180 curistes ont dû être pris en charge par la mairie pour la nuit de vendredi à samedi,
  • sur Mauléon, Libarrenx et Saint-Etienne-de-Baïgorry, 3 campings ont été évacués.

 

Le magasin Carrefour de Saint-Palis sous les eaux

 

Les abattoirs de Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Les thermes de Cambo-les-Bains

 

Rue du centre inondée de Bidarray

Éléments bibliographiques

[1] https://www.c-prim.org/actualités/des-risques/2014/

[2] https://www.sudouest.fr/2014/07/04/inondations-lourds-degats-dans-les-pyrenees-atlantiques-1606089-4971.php

[3] https://www.sudouest.fr/2014/07/05/les-images-du-pays-basque-qui-panse-ses-plaies-apres-les-inondations-1606905-4758.php

[4] http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Violents-orages-sur-les-Pyrenees-Atlantiques.html

[5] http://www.georisques.gouv.fr/connaitre_les_risques_pres_de_chez_soi/ma_commune_face_aux_risques/rapport?codeInsee=64485

[6] https://fr.wikipedia.org/wiki/Nive

[7] https://planificateur.acontresens.net/europe/france/nouvelle_aquitaine/bidarray/3032768.html

[8] http://www.bassin-versant-nive.com/fr/natura-2000/natura-2000-sur-la-nive/caracteristiques-et-enjeux.html