Risques – Nouvelle-Aquitaine : il y a 11 ans, de fortes inondations sur Bayonne (19/09/2009)

Culture du risque, Evènements du territoire, Inondations, Mémoire des évènements, Risques naturels, Ruissellement urbain

25/09/2020

Dans le cadre l’Observatoire Régional sur les Risques de la Nouvelle Aquitaine (ORRNA), le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) a élaboré des fiches sur des événements inondations « remarquables ». Cette fiche met en lumière l’aspect remarquable de l’événement inondation par ruissellement du 19/09/2009 sur Bayonne et son agglomération.

De très violents orages d’une intensité exceptionnelle ont causé le 19/09/2009 sur Bayonne et son l’agglomération des débordements importants consécutifs à des phénomènes de ruissellement et à une saturation des réseaux d’eaux pluviales.

Des dégâts très importants sont à déplorer sur l’ensemble du territoire impacté.

Localisation et présentation du secteur impacté

Le territoire de la ville de Bayonne (Carte 1 : Ville_de_Bayonne) s’inscrit au sein d’un territoire beaucoup plus vaste qui est celle de la Communauté d’Agglomération Pays Basque (CAPB) (Carte 2 : Territoire_CAPB).

Cette intercommunalité est née en date du 01/01/2017 par application de l’arrêté préfectoral du 13 juillet 2016 et aussi du schéma départemental de coopération intercommunale qui impose au Pays Basque Français de revoir son organisation territoriale. Elle regroupe pas moins de 158 communes et recouvre la quasi-totalité du Pays Basque Français et regroupe les 10 groupements intercommunaux préexistants dont l’Agglomération Sud Pays Basque (ASPB) et l’Agglomération Côte Basque Adour (ACBA).

Fortement peuplé en son centre historique, le secteur de l’agglomération Bayonnaise connaît une importante fluctuation saisonnière avec 120 000 habitants l’hiver et un peu plus de 300 000 en période estivale.

Carte 1 : Ville de Bayonne

[ Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bayonne]

Carte 2 : Territoire de la CAPB

[ Source : https://www.bayonne.cci.fr/Cote-Basque-Adour/Le-territoire-de-Cote-Basque-Adour.html]

Caractéristiques et pluviométrie du territoire de Bayonne et son agglomération

Un territoire exposé au ruissellement pluvial urbain : les facteurs aggravants ce phénomène

Il existe sur le territoire de Bayonne et son agglomération une récurrence des phénomènes inondations par ruissellement. Celui-ci est concerné par une vraie problématique de ruissellement pluvial mais aussi de gestion des eaux pluviales.

Ce territoire présente 3 grands facteurs qui se conjuguent pour en faire un site particulièrement exposé au ruissellement pluvial :

– La configuration hydraulique et le type des réseaux d’assainissement
Le territoire de Bayonne et son agglomération est concerné conjointement par les phénomènes d’inondations par débordement de cours d’eau et de ruissellement urbain. Sur Bayonne, le réseau d’assainissement est de type unitaire dans les centres historiques et de type séparatif dans les zones urbaines récentes.

– Une imperméabilisation grandissante de l’agglomération
Le taux de croissance de l’agglomération est relativement élevé et s’inscrit dans la durée. On peut dire par extrapolation des tendances observées au cours de cette dernière décennie, la population pourrait avoisiner 150 000 habitants d’ici 2035. Cette évolution urbaine se traduit aussi par une occupation des sols et une imperméabilisation qui s’accroît.

– Un territoire en zone littorale soumis au ruissellement
Le phénomène de ruissellement pluvial urbain est à mettre en lien avec cette imperméabilisation des sols sur le territoire de l’Agglomération Bayonnaise.
Les inondations par ruissellement sur Bayonne se caractérisent par une montée très rapide des eaux provenant du ruissellement sur la voirie notamment. Ces inondations sont parfois amplifiées par le phénomène de marées : les eaux marines qui remontent dans l’Adour obstruent les clapets anti-retour et empêchent in-fine l’évacuation dans ce fleuve des eaux pluviales des quartiers inondés.
Il peut aussi exister un effet cumulé entre le risque ruissellement pluvial urbain et le risque submersion marine.

La pluviométrie

Le climat sur l’agglomération Bayonnaise est un climat océanique dû à la proximité de l’Océan Atlantique, caractérisé par des précipitations assez importantes.
Les pluies sur les côtes basques sont rarement persistantes, excepté durant les tempêtes hivernales. Elles se manifestent souvent sous forme d’averses orageuses intenses et de courte durée.
A partir des données de la station météorologique de Bayonne, un diagramme climatique a été élaboré en faisant apparaître la pluviométrie et la température annuelle sur une période d’observation depuis les années 1970 à aujourd’hui (Illustration 1 : Diagramme_climatique_Bayonne).
Il ressort sur cette période d’observation que le mois de juillet est le plus sec (précipitations moyennes de 74.4 mm). Pour le mois de novembre, les précipitations sont les plus importantes de l’année avec une moyenne de 162.5 mm.

Illustration 1 : Diagramme_Climatique_Bayonne.jpg

[ Source : https://planificateur.a-contresens.net/europe/france/nouvelle_aquitaine/bayonne/3034475.html]

La lecture du diagramme ci-dessus montre que la pluviométrie se caractérise par des hauteurs moyennes mensuelles pour le mois de septembre d’environ 110 mm, sous la forme de gros orages qui peuvent être à l’origine d’inondations importantes.
Pour contextualiser le phénomène du 19/09/2009, il est tombé sur Bayonne, sur une durée de 24 heures, de manière continue et intense, une hauteur d’environ 267 mm ; ce qui correspond à plus du double d’un mois de septembre moyen sur les Pyrénées-Atlantiques
Enfin, on peut aussi rajouter qu’il est observé depuis les années 1980, sur le territoire de Bayonne et son agglomération, une augmentation globale de 20 % de la pluviométrie, avec une nette accentuation depuis 1999.
Il est supposé que cette tendance est à mettre en corrélation avec le réchauffement climatique et le bouleversement du climat.

Outils de gestion du risque inondation

Bayonne et son agglomération s’appuient sur un certain nombre d’outils réglementaires, afin de lutter au mieux contre le risque inondation :

Document

Objectif

Outils existants de l’Etat

TRI Côtier Basque

Ce TRI comprend 13 communes et n’intègre pas les problématiques de ruissellement mais a été retenu au vu des enjeux liés aux débordements de l’Adour et de la Nive et aux risques de submersion marine.

PPRi qui intègre les zones historiques de ruissellement

Le PPRi de Bayonne, approuvé le 23 juillet 2012, est un document qui intègre la notion de risque inondation ruissellement par débordement du réseau d’eaux pluviales en cas de concomitance d’une pluie et d’une marée haute ou d’une crue de l’Adour.

PAPI

Dans le document PAPI, il n’y a pas d’actions spécifiques ruissellement sur le territoire de Bayonne.

Outils existants des collectivités

SDAGE Adour-Garonne

Sur la période 2016-2021, le SDAGE est un document d’orientation stratégique pour la gestion des eaux et des milieux aquatiques qui renvoie à de nombreuses dispositions.

On peut citer notamment une disposition pour la gestion préventive des eaux pluviales. Le but étant de limiter les débits d’eaux pluviales rejetées au milieu pour tendre vers le débit existant avant l’imperméabilisation des terrains. Cette gestion prône une solution alternative pour la rétention à la source, la collecte, le stockage et l’évacuation à faible débit.

SAGE Côtier Basque

Ce document est en cours d’élaboration.

SCOT de l’Agglomération de Bayonne et du Sud des Landes

Ce document sur l’agglomération Bayonnaise regroupe 48 communes. Le Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO) constitue le volet normatif du SCOT. Il traduit les principes du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) en orientations et objectifs.

Dans le DOO figure une grande orientation générale B.4 « Protéger durablement la ressource en eau » qui intègre l’orientation B.4.2 « Restaurer des milieux aquatiques et assurer la qualité des eaux de baignade ».

Le Schéma Directeur d’Assainissement des Eaux Pluviales (SDAEP) et le Zonage d’Assainissement Pluvial (ZAP)

L’événement pluvieux du 19/09/2019 a impulsé une prise de conscience globale des problèmes récurrents de ruissellement dans la ville. Une politique de gestion des eaux pluviales par la CAPB a été mise en place pour maîtriser les écoulements au sein d’un outil de planification : le SDAEP et le Zonage d’Assainissement Pluvial (ZAP) qui est un document réglementaire annexé aux PLU (mesures d’infiltration et de rétention à la parcelle, mesures compensatoires,..).

Tableau 1 : Outils_de_gestion_du_risque_inondation

Événements historiques passés

Le territoire de Bayonne et son agglomération est concerné conjointement par les phénomènes d’inondations par débordement de cours d’eau et de ruissellement urbain.
Le tableau suivant dresse les grandes dates d’inondations auxquelles l’Agglomération Bayonnaise fût exposée  ainsi que les Arrêtés de catastrophes naturelles identifiés :

Date de l’événement Type de catastrophe Arrêté CATNAT

24/01/2009

Inondations et coulées de boue

OUI

11/02/2009

Inondations et coulées de boue

OUI

19/09/2009

Inondations et coulées de boue

OUI

29/01/2014

Inondations et coulées de boue

OUI

Tableau 2 : Liste des événements historiques majeurs et arrêtés CATNAT sur Bayonne

Description du phénomène du 19/09/2009

Une grosse dépression accompagnée de vents violents et d’orages intenses s’est manifestée dans les Pyrénées-Atlantiques entre le 18/09/2009 et le 19/09/2009. Cette perturbation a généré des orages localement forts et des pluies exceptionnelles sur Bayonne et son agglomération.

La carte 3 ci-dessous montre des images Radar MétéoFrance (lames d’eau Radar) qui témoignent de la stagnation des précipitations durant une période de 24 heures sur ce territoire entre le 18 septembre 2009 à 04 hlocales et le 19 septembre 2009 à 04 h locales.

Carte 3 : Image Radar des précipitations du 19 Septembre 2009

[Source : http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Inondations-a-Bayonne.html]

>Ce violent phénomène pluvio-orageux de nature convective, centré sur Bayonne et son agglomération, a persisté près de 24h et déversé d’intenses trombes d’eau sur ce territoire.
Plus précisément, il a été relevé à Bayonne pour l’événement du 19/09/2009, une hauteur de 267 mm de pluie sur une durée de 24 heures. Cela correspond au double d’un mois de septembre moyen sur les Pyrénées-Atlantiques. Le maximum d’intensité a été atteint dans la région de Bayonne avec 147 mm entre 13h et 16h.
La carte 4 ci-dessous montre la quantité de pluie en 24h entre le 18/09/2009 (06h00) et le 19/09/2009 (06h00).

Carte 4 : Quantité de_pluie sur 24h

[Source: http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/IMG/sipex_cartes_plus/2009_09_18_1J_zoom_deppb.pdf]

Ces fortes pluies ont rapidement provoqué des inondations et des coulées de boue dans les communes de Bayonne, Saint-Pierre-d’Irube, Mouguerre, Lahonce, Briscous.
Cet événement a eu lieu pendant une période de fortes amplitudes de marées ; ce qui a contribué à amplifier les hauteurs d’eau dans la ville de Bayonne et aggraver les inondations.
Une étude hydrologique et hydraulique sur cet événement du 19 septembre 2009 [7] a montré qu’il était de période de retour T supérieure à 100 ans : elle est estimée entre 200 ans < T < 500 ans.
Sur Bayonne, cet événement a été retenu comme événement de référence sur les quartiers de Saint Frédéric et Saint Esprit.

Dommages avérés de l’événement du 19/09/2009

Après ces fortes intempéries, le bilan s’avère relativement lourd avec des dégâts catastrophiques sur Bayonne mais aussi Anglet.
Les inondations ont été provoquées par des phénomènes de ruissellement urbain et les réseaux d’assainissement ne pouvaient plus absorber les grosses quantités d’eaux ruissellées qui ne pouvaient plus partir dans l’Adour à cause de la marée haute.
Parmi les dommages et les dégâts, on peut relever notamment les points suivants :

  • le centre historique de Bayonne a été touché par les inondations.Des dizaines de logements ont été saccagé dans le quartier Saint Frédéric et Saint Esprit et une dizaine de maisons menacées de destruction : il a été constaté de gros dégâts dans les rez-de-chaussée et certains habitants ont eu jusqu’à un mètre d’eau et de boue,
  • les eaux ruissellées ont noyées les sous-sols de la résidence du Carré de l’Adour ainsi que toutes les voitures garées dans le parking,
  • les trafics routier et ferroviaire ont été paralysés entre Bayonne et Dax et quelque 500 passagers ont été bloqués en gare de Bayonne,
  • des collèges évacués,
  • le service des Urgences de l’hôpital de Bayonne, en rez-de-chaussée, a été envahi par les eaux et a dû être déménagé à l’étage supérieur,
  • les services du bloc opératoire et la salle de réveil de la Clinique Saint-Etienne de Bayonne, ont été envahis par les eaux et ont subi de graves dégâts : il a été relevé 1,20 mètre d’eau dans le bloc opératoire,
  • des cellules de crise ont été déclenchées dans les divers établissements de santé touchés,
  • il a été enregistré plus de 500 interventions de pompiers sur l’agglomération bayonnaise et 80 pompiers ont été mobilisés pour « des reconnaissance » et « assèchement » de caves et de voies de communications.
  • sur Anglet, il y a eu des zones très impactées avec 1 m d’eau, dans des points bas le long de l’Adour, avec des populations choquées.

Extrait d’article du Sud-Ouest sur les événements du 19/09/2009

Image 1 : Sous_sol_inondé_résidence_carré_de_l’adour.jpg

[Source: https://www.sudouest.fr/2010/06/18/intemperies-le-19-septembre-2009-dans-tous-les-esprits-119937-4018.php]

Extrait d’article du 20Minutes sur les événements du 19/09/2009

Image 2 : Route_inondée_proche_de_l’Adour_Bayonne.jpg

[Source: https://www.20minutes.fr/france/348613-20090918-incidents-serie-pays-basque-apres-fortes-pluies]

Extrait d’article du 20Minutes sur les événements du 19/09/2009

Image 3 : Rue_inondée_Bayonne.jpg

[Source: https://www.20minutes.fr/france/348649-20090919-intemperies-sud-est-alerte-levee-bouches-du-rhone-var-alpes-maritimes]

Extrait d’article de La Dépêche sur les événements du 19/09/2009

Image 4 : Rue_inondée_Bayonne.jpg

[Source: https://www.ladepeche.fr/article/2009/09/20/676773-inondations-bayonne-sous-les-eaux.html]

Éléments bibliographiques mobilisés

[1] Etude exploratoire sur le ruissellement – Territoire de Bayonne-Anglet – Cerema Dter du Sud- Ouest – Décembre 2017

[2] https://www.bayonne.cci.fr/Cote-Basque-Adour/Le-territoire-de-Cote-Basque-Adour.html

[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Bayonne

[4] https://planificateur.a-contresens.net/europe/france/nouvelle_aquitaine/bayonne/3034475.html

[5] http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Inondations-a-Bayonne.html

[6] https://www.sudouest.fr/2010/06/18/intemperies-le-18-septembre-2009-dans-tous-les-esprits-119937-4018.php

[7] PPRI de Bayonne et Saint Pierre d’Irube, étude complémentaire liée aux inondations du 18 septembre 2009 à Bayonne, ISL pour la DDTM des Pyrénées-Atlantiques, janvier 2010

[8] https://bit.ly/363M2GV

[9] https://blog.surf-prevention.com/2009/09/18/inondations-au-pays-basque/

[10] https://www.20minutes.fr/france/348613-20090918-incidents-serie-pays-basque-apres-fortes-pluies

[11] https://www.20minutes.fr/france/348649-20090919-intemperies-sud-est-alerte-levee-bouches-du-rhone-var-alpes-maritimes

[12] https://www.ladepeche.fr/article/2009/09/19/676394-retour-vers-normale-pays-basque-apres-fortes-precipitations.html

[13] https://www.ladepeche.fr/article/2009/09/20/676773-inondations-bayonne-sous-les-eaux.html

[14] http://www.irma-grenoble.com/PDF/risques_infos/N39/39article06.pdf