Risques – Nouvelle-Aquitaine : Inondations sur le secteur Libournais, Bordelais et le bassin de la Dordogne (février 2016)

Evènements du territoire, Risques naturels

21/02/2016

La période du 9 au 20 février a connu la conjonction de coefficients de marée relativement important, d’une surcôte en mer élevée, d’événements pluvieux principalement sur le nord du Bassin de la Dordogne. Cela a généré des débordements sur plusieurs secteurs de notre territoire.

Coutras (Dronne aval – 12 février 2016)

 

La conjonction de coefficient de marée relativement important (103 pour le vendredi 12 février matin, 94 pour le samedi 13 février matin) et d’une surcôte en mer élevée résultant d’une dépression (approximativement 60 cm pour le vendredi et 70 cm pour samedi 13 février) a généré des niveaux d’eau importants notamment sur Bordeaux et sur Libourne.

Lors de la pleine mer, le 12 février matin :

Le niveau de 6.13 m l’échelle a été atteint à Libourne (5.97 m atteint lors de la crue de février 2014.
Le niveau de 6.82 m à l’échelle a été atteint à Bordeaux (6.92 m atteint lors de la crue de février 2014)

Pour le secteur de Libourne, le phénomène a été amplifié par le débit de la rivière Dordogne. En effet, le bassin de la Dordogne a, sur la période du 9 au 20 février subit une crue relativement modérée mais généralisée, consécutive à une succession de deux événements pluvieux qui a principalement arrosé le nord du bassin. Ainsi, les secteurs de la Dronne Aval, de l’Isère Aval et de la Vézère Aval ont été sous vigilance orange. Les pics de crues ont été atteints sur ces secteurs entre le 15 et 16 février 2016.

 

Pour suivre les bulletins de vigilance crues : http://www.vigicrues.gouv.fr

Source : DREAL- Service de Prévision des Crues Gironde-Adour-Dordogne