Risques – Nouvelle-Aquitaine : Le littoral de Guéthary (64) sujet aux mouvements de terrain : un glissement s’est produit suite aux fortes pluies du mois de décembre 2020.

Données, Evènements du territoire, Evolution trait de côte, Mouvements de terrain, Risques naturels

18/03/2021

Le glissement de terrain s’est déclenché dans le versant dominant la plage d’Harotzen Costa, impactant un chemin permettant l’accès à la plage, et témoignant de la sensibilité du littoral aux problématiques d’érosion et de recul du trait de côte.

Identification du secteur concerné par le glissement de terrain survenu aux alentours du 20/12/2020 sur la commune de Guéthary

(https://www.geoportail.gouv.fr/carte)

Le versant dominant la plage d’Harotzen Costa a par le passé été l’objet de plusieurs mouvements de terrain d’ampleur variable. De nouveaux désordres ont été observés au cours des jours précédents Noël 2020 et se seraient poursuivis plusieurs jours avant stabilisation. Ces mouvements ont notamment impacté le chemin d’accès à la plage et les parcelles mitoyennes, se rapprochant d’habitations mais sans impact direct à celle-ci.

Les indices de mouvement observés sont :

  • Des niches d’arrachement d’extension et d’ouverture variables, montrant un rejet du compartiment aval atteignant jusqu’à plusieurs décimètres de hauteur ;
  • Des déformations douces dans les terres (mamelonnements, affaissements) ;
  • Un bombement de l’enrochement situé en haut de plage, dû à la poussée des terrains en arrière.

Les terrains touchés avaient déjà été affectés par le passé par des glissements de terrain. Deux constructions, anciennement implantées sur les terrains concernés (maison Haliotis) ou à proximité de ceux-ci (maison Uraldea), ont été détruites en 1967 (cf. Bulletin municipal « spécial érosion des falaises » n°23, 2007 et bulletin « hors-série » édition 2015). D’anciens ouvrages de confortement témoignent de ces mouvements passés.

Localisation des désordres survenus suite au glissement de décembre 2020 à Guéthary

(https://www.geoportail.gouv.fr/carte)

Exemples de désordres observables sur le chemin d’accès à la plage d’Harotzen Costa et dans les terrains proches suite au glissement de décembre 2020 à Guéthary

(©BRGM, Observatoire de la Côte Aquitaine)

Niche d’arrachement dans le versant surplombant la plage d’Harotzen Costa ; maison Baccharis en arrière-plan

(©BRGM, Observatoire de la Côte Aquitaine)

Le mouvement de terrain constaté vers le 20/12/20 a concerné des terrains globalement peu pentus, la pente moyenne entre la chaussée du Chemin des falaises (en tête de versant) et l’enrochement de haut de plage est de l’ordre de 22 % (dénivelé d’environ 23 m). Il a toutefois mobilisé des terrains aux caractéristiques mécaniques très médiocres (colluvions, terrains d’altération). Les fortes précipitations de décembre 2020, associées à l’érosion du pied de versant par surverse répétée des vagues en arrière de l’enrochement, constituent le déclencheur probable du mouvement de terrain. Le poste Météo France de Socoa mentionne ainsi un cumul de 343,7 mm de pluie du 01 au 25/12/20, pour une large part tombé au cours de la 1ère décade de décembre.

Cette instabilité correspond à la réactivation de mouvements plus anciens et témoigne du caractère fortement évolutif de ce type d’instabilités, en lien direct avec les conditions météo-marines (pluies, érosion en pied par les vagues) et l’état de saturation des terrains par les eaux (apports directs par les pluies, circulations souterraines).

 

Pour aller plus loin :

L’observatoire régional des risques Nouvelle-Aquitaine offre la possibilité de visualiser les événements « risques naturels » de Nouvelle-Aquitaine