Risques – Nouvelle-Aquitaine : Des mouvements de terrain sont survenus à proximité de la RD1113 sur la commune de Montagoudin (33), au début du mois de février 2021.

Données, Evènements du territoire, Mouvements de terrain, Risques naturels

23/03/2021

Trois mouvements de terrain, de type éboulements et glissements de terrain, se sont produits sur la commune de Montagoudin début février 2021. Ils rappellent la forte susceptibilité à ces phénomènes de ce coteau situé directement au nord de la route départementale RD1113, en rive droite de la Garonne.

Localisation du secteur affecté de mouvements de terrain début février 2021, sur la commune de Montagoudin

(https://www.georisques.fr)

Montagoudin est une commune voisine de La Réole située en rive droite de La Garonne. Des instabilités de terrain, survenues au début du mois de février 2021, ont été relevées à la frontière sud de la commune, aux lieux-dits Le Flahutat et La Peyrière. La route RD1113 est bordée au nord par des escarpements calcaires et marneux (Oligocène) au pied desquels se sont déposés des formations de pentes (colluvions, éboulis). Une vaste plaine cultivée, large d’environ 1 km, sépare la route RD1113 de La Garonne qui s’écoule au sud-ouest de la commune.

Au lieu-dit La Peyrière, le versant est fortement incliné, haut d’une trentaine de mètres, et présente des escarpements rocheux vers le sommet sur 2 à 8 mètres de hauteur. La majeure partie de ce versant est quant à elle constituée de matériaux de pente remaniés. La végétation est abondante sur l’ensemble du versant.

Les premiers indices d’instabilités se sont manifestés à l’automne 2020, où la chute d’arbre et un éboulement/glissement de terrain se sont produits respectivement en amont de la station-service et d’un hangar commercial. Début février, les phénomènes se sont réactivés : une nouvelle chute d’arbre a entraîné un éboulement, dont deux blocs massifs (1 – 1,5 m3 et 2 – 2,5 m3) en amont de la station-service.

Chutes d’arbres et de blocs au sein du versant au lieu-dit La Peyrière, en amont d’une station-service (©BRGM)

À une centaine de mètres plus à l’est, un éboulement a mis au jour un escarpement rocheux et marneux très altéré. Des blocs de 100 à 200 litres pour les plus importants, de nombreuses pierres et des matériaux argilo-marneux forment un cône d’éboulis au pied de la cicatrice. Quelques éléments ont atteint le pied du hangar situé à environ 4 mètres de la base du versant, ne créant que des désordres mineurs.

Cicatrice d’arrachement apparue en sommet de versant à la faveur de l’éboulement (©BRGM)

Au lieu-dit Le Flahutat, un glissement de terrain a affecté le talus routier supportant la route communale reliant le bourg de Montagoudin depuis la RD1113. Le phénomène s’est produit sur une largeur d’environ 10 mètres et a provoqué un retrait en tête de talus de 2 à 3 mètres maximum, sans porter atteinte directement à la route.

Vue générale du glissement de terrain au lieu-dit Le Flahutat

(à gauche ©Mairie de Montagoudin, et à droite ©BRGM)

Le diagnostic réalisé par le BRGM à la demande de la Préfecture de la Gironde met en avant la forte susceptibilité du secteur aux mouvements de terrain, en particulier au droit du lieu-dit La Peyrière. En plus de cette forte prédisposition naturelle (pente forte, matériaux hétérogènes, altération…), la végétation abondante et les importantes circulations d’eau (fortes pluies, nappes d’eau souterraine) ont déclenché ces mouvements de terrain.

 

Pour aller plus loin :

L’observatoire régional des risques Nouvelle-Aquitaine offre la possibilité de visualiser les événements « risques naturels » de Nouvelle-Aquitaine