Risques – Nouvelle-Aquitaine : il y a 22 ans, de fortes inondations sur Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn (5 et 6 juin 1998)

Evènements du territoire, Risques naturels

05/06/2020

Dans le cadre l’Observatoire Régional sur les Risques de la Nouvelle Aquitaine (ORRNA), le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) a élaboré des fiches sur des évènements inondations « remarquables ».
Cette fiche met en lumière l’aspect remarquable de l’évènement du 05/06/1998 sur Salies-de-Béarn et Montfort-en-Bearn.

Les violents orages du 05/06/1998 au 06/06/1998 ont provoqué des inondations dévastatrices du Saleys, cours d’eau qui traverse la commune de Salies-de-Béarn.

Ces évènements ont causé des dégâts considérables dans le bourg et la partie centre du village (torrents de boue dévastateurs, voitures emportées, maisons et magasins entièrement inondés).

On a déploré également 2 victimes, une sur Salies-de-Béarn, et une autre sur Montfort-en-Béarn, emportée par le cours d’eau du Barindein dans le centre de la commune.

 

Localisation et présentation des cours d’eau de la commune

Salies-de-Béarn

Salies-de-Béarn, connu sous le terme de « cité du sel », est un village de caractère aux vieilles maisons en pierre qui doit son nom à ses sources salées déjà connues au XIème siècle.

D’une superficie de 52,08 km2, pour une population d’environ 4750 habitants (au recensement 2015), est une commune des Pyrénées Atlantiques située au cœur du Béarn des Gaves. Ce village est situé entre le Gave de Pau au Nord et le Gave d’Oloron au Sud (Carte 1 : Secteur Salies-de-Béarn).

La commune de Salies-de-Béarn est traversée par des affluents du Gave d’Oloron, le ruisseau des Augas et le Saleys ainsi que les tributaires de ces derniers que sont l’Arriou de Mondran, le Beigmau, le Lastéulères, le Pédescaus, le Laborde et le Montségur.

Le cours d’eau du Saleys est le principal cours d’eau de la commune qui traverse son bourg (Carte 2 : Centre du secteur Salies-de-Béarn).

Carte 1 : Secteur Salies-de-Béarn
[https://www.ladepeche.fr/article/2014/06/02/1892552-grave-accident-route-salies-bearn-quatre-morts-dont-enfant-4.html]

 

Carte 2 : Centre du secteur Salies-de-Béarn
[https://www.gralon.net/tourisme/a-visiter/info-la-poterie-salies-de-bearn-24874.htm]

 

Montfort-en-Béarn

Montfort-en-Béarn, d’une superficie de 9 km2, pour une population d’environ 181 habitants (au recensement 2017), est un village béarnais situé au sud du département des Pyrénées-Atlantiques au cœur du Béarn des Gaves. Ce village est situé au Sud du Gave d’Oloron (Carte 3 : Centre du secteur Montfort-en-Béarn).

La commune de Montfort-en-Béarn est traversée par le Gave d’Oloron, affluent du gave de Pau, et par ses tributaires, les ruisseaux de la Mousquère, de Lapeyrère, l’Arrebious et Barindein. Le ruisseau d’Usquain, affluent du cours d’eau du Saison, coule également sur la commune.

Carte 3 : Centre du secteur Montfort-en-Béarn

 

Contexte hydrologique et pluviométrique du bassin versant

Le bassin versant du Saleys

D’une longueur de 46 Km, le cours d’eau du Saleys prend sa source sur les communes de Navarrenx et Vielleségure, traverse Salies-de-Béarn et se jette dans le gave d’Oloron au niveau de Caresse-Cassaber. Son bassin versant situé dans le Béarn, à 10 km au sud-est d’Orthez couvre une surface de 114 km2. Les principaux affluents du Saleys sont :

  • L’Arriougrand (7,3 km),
  • L’Arriou de Mondran (2,7 km),
  • Le ruisseau de Lasteulère (3,8 km),
  • Le ruisseau du Beigmau (9,1 km),
  • Le ruisseau de Bernatère (4 km).
Carte 4 : Bassin Versant du Saleys

 

Concernant la topographie, le Saleys appartient à la région de collines communément appelée l’Entre-Deux-Gaves. Des flancs abrupts, des sommets découpés en lanières étroites caractérisent ces collines.

Le point culminant du bassin se situe à l’altitude de 270 m sur la commune de Vielleségure, en tête de bassin versant. Le Saleys conflue avec le gave d’Oloron à une altitude de 12m. Les vallons sont encaissés à leur amont puis leurs pentes s’affaiblissent à leur aval. La pente moyenne du cours d’eau est de 0,49 %.

Par ailleurs, l’occupation des sols du bassin versant du Saleys est dominée par des parcelles agricoles (cultures et prairies), puis des zones boisées (Carte 5 : Occupation du sol du bassin versant du Saleys).

Le tissu urbain dense se concentre autour de Salies-de-Béarn et de Carresse-Cassaber. On peut rajouter que d’une manière générale, le substrat géologique sur le bassin versant du Saleys est concerné par les Argiles, les Limons et les Gypses.

Enfin, il est important de souligner que le Saleys déborde avec des faibles hauteurs d’eau en amont de Salies-de-Béarn car il traverse des zones de plaines dans lesquelles les eaux peuvent s’étaler et remplir des champs d’expansion de crues. En revanche Dans un contexte de développement urbanistique croissant, le risque d’inondations est surtout présent dans l’agglomération salisienne où le cours d’eau est fortement canalisé au sein des diverses infrastructures (hauteurs d’eau très importantes).

Carte 5 : Occupation du sol du bassin versant du Saleys

 

Le bassin versant du Barindein

D’une longueur hydraulique de 3 Km, le cours d’eau du Barindein est un petit ruisseau qui prend sa source sur la commune de Montfort-en-Béarn et se jette en rive gauche du gave d’Oloron au lieu-dit du Moulin.

Son bassin versant situé au centre de la commune couvre une surface de 3 km2. La carte suivante montre l’étendue de cours d’eau sur la commune de Montfort-en-Béarn (Carte 6 : Réseau Hydrographique Le Barindein).

Carte 6 : Réseau Hydrographique Le Barindein

 

La pluviométrie

Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn possèdent un climat océanique chaud sans saison sèche (Cfb) selon la classification de Köppen-Geiger. Salies-de-Béarn est une ville avec une pluviométrie importante.

Sur une période d’observation depuis les années 1970 jusqu’à aujourd’hui, la température moyenne annuelle à Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn est de 13.5°C et les précipitations sont en moyenne de 1100 mm.

A partir des données de la station météorologique de Dax, un diagramme climatique a été élaboré en faisant apparaître la pluviométrie et la température annuelle depuis les années 1970 à aujourd’hui (Illustration 1 : Diagramme climatique Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn).

Illustration 1 : Diagramme climatique Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn

 

La lecture des diagrammes ci-dessus montre que la pluviométrie se caractérise par des hauteurs moyennes mensuelles pour le mois de juin d’environ 75 mm, sous la forme de gros orages qui peuvent être à l’origine d’inondations importantes. On peut relever que les précipitations moyennes de 49.4 mm font du mois de juillet le mois le plus sec. En novembre, les précipitations sont les plus importantes de l’année avec une moyenne de 112.1 mm.

Pour contextualiser le phénomène du 05/06/1998, il est tombé sur une durée de 24 heures, de manière continue et intense, une hauteur comprise entre 65 et 115 mm ; ce qui correspond, en comparaison à des hauteurs mensuelles d’un mois de juin, à l’équivalent de 1 mois à 1,5 mois de précipitations sur les secteurs de Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn.

 

Évènements historiques passés

Le tableau suivant dresse la liste des évènements historiques majeurs de crues ainsi que les Arrêtés de catastrophes naturelles identifiés sur la commune de Salies-de-Béarn et de Montfort-en-Béarn.

Date de l’évènement Commune de Salies-de-Béarn Commune de Montfort-en-Béarn Type de catastrophe Arrêté CATNAT Description de l’évènement (données disponibles)

 

31/07/1963 au 05/08/1963 X X Crue pluviale sur l’ensemble de petits cours d’eau dans le Sud-Ouest
14/10/1982 X Inondation et coulée de boue OUI
30/05/1992 X Inondation et coulée de boue OUI
05/06/1998 X X Inondation et coulée de boue OUI Phénomène d’inondation par crue rapide du Saleys. Dégâts importants avec des hauteurs d’eau importantes dans le bourg du village.
10/03/2006 X Inondation et coulée de boue OUI Écoulement sur la route et lave torrentielle
11/02/2009 X Inondation et coulée de boue OUI Écoulement sur la route et lave torrentielle
17/06/2013 X Inondation et coulée de boue OUI Écoulement sur la route et lave torrentielle
23/06/2014 X Inondation et coulée de boue OUI Crue rapide dans le village
12/06/2018 X Inondation et coulée de boue OUI Phénomène de crue rapide avec des dégâts importants avec des hauteurs d’eau importantes dans le bourg du village.

Tableau 1 : Liste des évènements historiques majeurs et arrêtés CATNAT sur Salies-de-Béarn et Montfort-en-Béarn

 

Description du phénomène du 05 et 06/06/1998

Entre le 05 et 06 juin 1998, de violents orages ont éclaté sur le territoire du Sud-Ouest. Sur cette période, les radars ont détecté une lame d’eau qui a mis en évidence une zone de fortes précipitations sur la Chalosse et le Béarn et une autre au sud de Bordeaux.

Cet évènement s’est caractérisé par de fortes pluies abondantes, sur une période de 24 heures, estimées entre 65 et 115 mm.

La carte 7 ci-dessous montre la quantité de pluie en 24h entre le 05 juin 1998 (06h00) et le 06 juin 1998 (06h00).

Carte 7 : Quantité de pluie sur 24h
[http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/IMG/sipex_gif/1998_06_05_lame_eau_radar.gif]

Dommages avérés de l’évènement du 05 et 06/06/1998

Les dommages lors de la crue du 05 et 06/06/1998 ont été d’une gravité relativement élevée avec un impact humain. A partir des éléments recueillis dans la bibliographie, on peut faire une description de l’ampleur des dégâts.

 

Salies-de-Béarn

Les orages ont provoqué un phénomène de crue du Saleys avec un temps de montée extrêmement rapide. Celui-ci est sorti de son lit pour engendrer des inondations dévastatrices et causer des dégâts considérables dans le bourg.

Ce phénomène s’est montré particulièrement destructeur sur le centre du village. Il y a eu un paysage de désolation et des dégâts énormes avec des hauteurs d’eau importantes dans le bourg du village. A certains endroits, les eaux se sont élevées jusqu’à 4 mètres de hauteur.

Parmi les dommages et les dégâts, on peut relever notamment les points suivants :

  • les rues du centre ville se sont transformées en torrents de boue qui ont tout dévasté sur leur passage,
  • un total de 18 voitures ont été emportées par les flots et les torrents de boue,
  • des maisons et des magasins ont été entièrement inondés,

Par ailleurs, ces intempéries ont provoqué la mort d’une femme de 72 ans, à Salies-de-Béarn, qui venait d’être sauvée des inondations mais qui a eu une crise cardiaque.

Des coulées d’eau et de boues qui ont tout emporté sur leur passage (voitures, matériaux, troncs d’arbres, etc…).

Image 1 : Coulées de boue à Salies-de-Béarn (1998)[https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/05/31/dans-nos-archives-salies-sous-les-eaux-en-juin- 1998-deja,2559577.php]

Il n’a pas été retrouvé d’autres éléments d’illustrations sur Internet.

 

Montfort-en-Béarn

Enfin, un homme dont la voiture a été emportée par le cours d’eau du Barindein dans le centre ville de Montfort-de-Béarn n’a pas été retrouvé. On peut ajouter que le passage de l’eau dans le centre ville de la commune a laissé place un paysage abîmé avec de nombreux véhicules retrouvés enchevêtrés.

Il n’a pas été retrouvé d’autres éléments d’illustrations sur Internet.

 

Éléments bibliographiques

[1] http://pluiesextremes.meteo.fr/france-metropole/Orages-en-Bearn

[2] https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/05/31/dans-nos-archives-salies-sous-les-eaux-en-juin-1998-deja,2559577.php

[3] http://www.leparisien.fr/faits-divers/orages-devastateurs-sur-le-bearn-et-le-nord-08-06-1998-2000104918.php

[4] https://www.ladepeche.fr/article/2014/06/02/1892552-grave-accident-route-salies-bearn-quatre-morts-dont-enfant-4.html

[5] https://www.gralon.net/tourisme/a-visiter/info-la-poterie-salies-de-bearn-24874.htm

[6] https://fr.wikipedia.org/wiki/Montfort_(Pyrénées-Atlantiques)

[7] http://www.pyrenees-atlantiques.gouv.fr/index.php/content/download/29158/188591/file/CC%20MONTFORT_RP.pdf

[8] https://www.annuaire-mairie.fr/ruisseau-barindein.html

[9] https://www.georisques.gouv.fr/connaitre_les_risques_pres_de_chez_soi/ma_commune_face_aux_risques/rapport?codeInsee=64403